Exposition Emile Cohl

Cannot set variable `max_execution_time` to `120` in your PHP configuration!
Probably you do not have proper privileges.

L'Ecole Emile Cohl

Galerie-mezzanine - LCL Crédit Lyonnais
18 rue de la République 69002 Lyon
Métro et Parking Cordeliers

Entrée gratuite

Du lundi au vendredi de 9h à 17h30
Exposition du
19 janvier-6 avril 2012

Commissaire d'exposition : Alain Vollerin
Renseignements : 06 32 62 93 21

 

Expo Emile Cohl

 
LCL en ville à Lyon invite l’Ecole Emile Cohl…



Dans la droite ligne de l’action que nous menons depuis les origines de notre projet qui vise à distinguer les éléments éminents qui constituent notre Patrimoine.

Après Tony Tollet, Adrien Bas, Georges Albert Tresch, Antoine Chartres, Jean-Albert Carlotti, Antoine Sanner, Gilbert Pécoud, Marc Josserand, Alice Gaillard, Paul Siché, Jacky Chevasson, Joël Réal, Alain Roll et récemment Lara Rolland, il était logique de nous tourner vers l’avenir en accueillant les élèves de l’Ecole Emile Cohl, fondée en 1984 par Philippe Rivière, ancien professeur de l’école des Beaux-Arts de Lyon, assisté par Roland Andrieu.

Emile Cohl (1857-1938) dessinateur français est considéré par les spécialistes, comme l’inventeur du dessin animé. Quel magnifique étendard pour construire un projet d’envergure international répondant à une profonde défaillance pédagogique. En effet, en 1968, des esprits aveuglés par une passion frénétique pour la Modernité décidèrent, emportés par leur admiration pour l’Art Abstrait, de réduire ou de supprimer l’enseignement du dessin dans les écoles d’Art.

Le dessin et ses adeptes étaient moqués. On les considérait comme démodés, comme ringards. Je me souviens dans les années quatre-vingt d’une autorité, alors indiscutable, m’affirmant : «  Vous savez Alain, le dessin est mort. Désormais, ce sera le règne de la vidéo… » Quel aveuglement !

Heureusement, la roue tourne, jamais, on a plus aimé le dessin qu’aujourd’hui. Partout, il est de retour, et même dans la dernière Biennale d’Art Contemporain de Thierry Raspail. Pendant cette longue traversée du désert où le dessin et la peinture figurative étaient proscrits, il fallut de l’audace pour relever le défi de perpétuer l’étude de techniques ancestrales tout en se tournant vers la Contemporanéité, celle de la Bande dessinée, du film d’animation, l’illustration, multimédia et jeux vidéo. Tout avait commencé avec une cinquantaine d’élèves, ils sont à ce jour plus de quatre cents cinquante. Partout, la création a pris le pouvoir. Il faut dire qu’il y avait de bons maîtres : Yves Got, François Crozat, Jean Mulatier, Jean-Michel Nicollet, Jean Claverie, Lax, Olivier et Jérôme Jouvray, Benoit Chieux, Vincent Copéret, Marc Albinet, Isabelle Chatellard, Maurice Garnier, Rebecca Dautremer, Emmanuel Perrier, etc…

Ces formations débouchèrent sur les métiers du XXIe siècle

porteurs d’emplois : l’Infographie et le Multimédia. L’illustration retrouva un noble statut. La bulle Internet devenait un territoire d’expériences et de réussites. Nous souhaitions ouvrir la mezzanine de LCL devenue une vitrine de l’art tournée vers l’activité citadine aux représentants de la nouvelle génération artistique.

Alain Vollerin
Critique et historien de l'art
Commissaire de l'exposition