Adrien Bas

Cannot set variable `max_execution_time` to `120` in your PHP configuration!
Probably you do not have proper privileges.

Adrien Bas (Lyon 18 Avril 1884 – Saint-Rambert l’Ile Barbe 2 Mai1925)

Elève de l’école des Beaux-Arts de Lyon et de Pierre Bonnaud ( 1865-1930 ), il composa une œuvre très abondante : des paysages, des figures, des portraits et des natures mortes. Il employait  indifféremment l’huile, l’aquarelle, le pastel, la gouache. Il était surtout connu pour son talent de paysagiste très inspiré par la manière cézannienne après 1916.
Réformé pendant la guerre, il séjourna à Vence. De retour à Lyon, il rencontra un marchand, Renaud Icard et exposa : galerie Maire Pourceaux, galerie Saint-Pierre, galerie 21.
Il exposait dans sa ville depuis 1901 ( S.LBA - Rappel de mention honorable section peinture en 1908 ). Il participa au Salon d’Automne de Lyon jusqu’en 1923 et au Salon des Indépendants à Paris, de manière plus épisodique. Fondateur du Groupe Ziniar en 1920, puis du Salon du Sud-Est, il mourut de la Tuberculose osseuse en 1925, l’année de son inauguration. En 1928, le Salon du Sud-Est lui rendit hommage en exposant 84 de ses œuvres. Henry Béraud ( 1885-1958 ) fut l'un des premiers avocats de l'oeuvre d'Adrien Bas, avec son ami Paul Lintier
( 1893-1916 ) qui lui fit honneur en 1913 dans un texte préfacé par l'incontournable Béraud, réédité par les Editions Mémoire des Arts en 2006. L'arrivée dans le groupe, en 1914, du très cézannien Georges Albert Tresch joua certainement un rôle important dans l'orientation de son œuvre.
Alain Vollerin
Crtitique et historien d'art